Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Besoin d’aide? > Vous avez peur de craquer?

Vous avez peur de craquer?

Il est fort possible que les symptômes de la maladie mentale de votre proche et vos nombreuses appréhensions vous fassent vivre de l’anxiété et des tensions familiales. Nous vous recommandons d’être attentif à votre santé physique et mentale.

Qu’est-ce qui vous arrive?

La grande majorité des membres de l’entourage qui accompagnent un proche atteint de maladie mentale vivent des difficultés qui se ressemblent. Peu importe la ville, le pays ou le continent, les personnes affectées par la maladie mentale d’un proche sont souvent démunies pour soutenir adéquatement leur proche dans son rétablissement.

Si vous vous reconnaissez dans l’énumération des problèmes suivants, sachez que c’est normal et que vous êtes loin d’être seul(e) à vivre ces difficultés.

  • Vie familiale perturbée.
  • Sentiment de révolte.
  • Difficulté à communiquer avec votre proche atteint de maladie mentale.
  • Sentiment d’impuissance devant la situation.
  • Épuisement physique et psychologique.
  • Sentiment de culpabilité.
  • Manque d’information sur les maladies mentales.
  • Problèmes conjugaux.
  • Solitude extrême.
  • Situation financière précaire.

Dans l’un ou l’autre de ces cas, il ne faut pas hésiter à contacter un intervenant d’une association membre du Réseau Avant de Craquer.

Auto-évaluez votre stress

Ressentez-vous des symptômes physiques en lien avec vos pensées, vos sentiments et vos comportements ?

  • Accélération des battements du cœur.
  • Sommeil difficile.
  • Maux de dos ou de tête.
  • Sentiment d’être envahi par vos ennuis.
  • Problèmes d’attention et de concentration.
  • Hypersensibilité aux critiques.
  • Irritabilité.
  • Sentiment d’être inutile.
  • Perte d’appétit.
  • Abus de café, d’alcool et de médicaments.

Si vous répondez oui à la majorité de ces symptômes, il est important d’aller consulter votre médecin afin de faire un bilan de santé.

Nous vous encourageons également à rencontrer un intervenant de l’association de votre territoire qui vous soutiendra et qui vous aidera à mettre vos limites pour ne pas vous épuiser. Accompagner un proche atteint de maladie mentale peut être exigeant; prenez soin de vous.

MERCI à nos partenaires :