Accueil > La maladie mentale fait fi du ministre Trudel

La maladie mentale fait fi du ministre Trudel

Québec, le 7 octobre 2001 – « Les années se suivent et se ressemblent; la machine politique reste insensible devant l’ampleur des besoins reliés à la problématique de la maladie mentale, mais l’inertie politique n’empêche pas celle-ci de faire des ravages. Ses incidences entraînent des retombées dévastatrices autant chez la personne atteinte que chez les membres de l’entourage » explique M. Pierre Boucher, président de la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale.

Aujourd’hui, la FFAPAMM et ses 45 associations qui viennent en aide à plus de 10 000 personnes qui ont un proche atteint de maladie mentale lèvent à nouveau le voile sur une situation qui ne peut plus durer. Dans le cadre de la semaine de sensibilisation aux maladies mentales qui se tient du 7 au 13 octobre, les familles et amis de partout au Québec sont invités à sortir de leur isolement.

Une récente étude portant sur le point de vue des familles face à la reconfiguration des services de santé mentale vient d’être déposée par une équipe de chercheurs dirigée par Mme Hélène Provencher, Ph.D. Les résultats sont forts inquiétants. On y apprend que, comparativement à la population en général, c’est dans une proportion trois fois plus grande que les aidants ont rapporté un niveau élevé de détresse émotionnelle. « Ils sont préoccupés par l’avenir de leur proche et se sentent coincés dans leurs responsabilités de soutien, » rapporte Mme Provencher.

« Il faut bien comprendre que les membres de l’entourage doivent composer avec des comportements difficiles, tels que le retrait social, les sautes d’humeur, les délires et les hallucinations » renchérit le porte-parole de la FFAPAMM, le comédien Rémy Girard. C’est impensable de demeurer seul dans de telles situations, c’est pourquoi nous invitons la population à venir rencontrer nos groupes. « Dans chaque région du Québec, vous retrouvez une associations qui aide quotidiennement les familles et amis des personnes atteintes de maladie mentale, » conclut Pierre Boucher, président de la FFAPAMM.

– 30 –

Source:vHélène Fradet, directrice
FFAPAMM | 1 800 323-0474

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault