Accueil > La maladie mentale fait fi du ministre Trudel

La maladie mentale fait fi du ministre Trudel

Québec, le 7 octobre 2001 – « Les années se suivent et se ressemblent; la machine politique reste insensible devant l’ampleur des besoins reliés à la problématique de la maladie mentale, mais l’inertie politique n’empêche pas celle-ci de faire des ravages. Ses incidences entraînent des retombées dévastatrices autant chez la personne atteinte que chez les membres de l’entourage » explique M. Pierre Boucher, président de la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale.

Aujourd’hui, la FFAPAMM et ses 45 associations qui viennent en aide à plus de 10 000 personnes qui ont un proche atteint de maladie mentale lèvent à nouveau le voile sur une situation qui ne peut plus durer. Dans le cadre de la semaine de sensibilisation aux maladies mentales qui se tient du 7 au 13 octobre, les familles et amis de partout au Québec sont invités à sortir de leur isolement.

Une récente étude portant sur le point de vue des familles face à la reconfiguration des services de santé mentale vient d’être déposée par une équipe de chercheurs dirigée par Mme Hélène Provencher, Ph.D. Les résultats sont forts inquiétants. On y apprend que, comparativement à la population en général, c’est dans une proportion trois fois plus grande que les aidants ont rapporté un niveau élevé de détresse émotionnelle. « Ils sont préoccupés par l’avenir de leur proche et se sentent coincés dans leurs responsabilités de soutien, » rapporte Mme Provencher.

« Il faut bien comprendre que les membres de l’entourage doivent composer avec des comportements difficiles, tels que le retrait social, les sautes d’humeur, les délires et les hallucinations » renchérit le porte-parole de la FFAPAMM, le comédien Rémy Girard. C’est impensable de demeurer seul dans de telles situations, c’est pourquoi nous invitons la population à venir rencontrer nos groupes. « Dans chaque région du Québec, vous retrouvez une associations qui aide quotidiennement les familles et amis des personnes atteintes de maladie mentale, » conclut Pierre Boucher, président de la FFAPAMM.

– 30 –

Source:vHélène Fradet, directrice
FFAPAMM | 1 800 323-0474

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault