Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Les employeurs au Québec de plus en plus préoccupés par la maladie mentale en milieu de travail

Les employeurs au Québec de plus en plus préoccupés par la maladie mentale en milieu de travail

21 septembre 2009

Québec, le lundi 21 septembre 2009 – Vingt-cinq à 30 % des cas d’absentéisme au travail sont attribuables à une forme connue de maladie mentale. On estime qu’au Canada ce problème entraîne chaque année la perte de 35 millions de jours de travail, des données qui parlent d’elles-mêmes. C’est avec des constats aussi percutants, que la 16e campagne de sensibilisation de la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM) se déroulera du 4 au 10 octobre 2009 partout au Québec et sera menée de front par ses 40 associations membres. Le conférencier Jean-Marc Chaput a accepté la présidence d’honneur de cette campagne, ayant lui-même vécu de près la réalité de la maladie mentale avec sa propre fille, atteinte de troubles de la personnalité limite.

« Je n’ai jamais réalisé l’importance de ce mot communiquer avant le jour où ma fille nous a crié combien elle souffrait à l’intérieur, combien elle avait mal à l’âme, combien grande était sa désespérance. La communication était tellement puissante qu’elle a complètement bouleversé tout son monde, soit celui de sa famille, de ses amis, mais encore plus celui de son milieu de travail. Il fallait ce choc pour que l’on prenne conscience de l’ampleur de ces drames causés par la maladie mentale », explique Jean-Marc Chaput.

Pour la FFAPAMM et ses 40 associations, qui viennent en aide aux membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale, ce phénomène est courant et malheureusement fort méconnu. Au travail, quand on fait face, sans le savoir, à des troubles de l’humeur, à la schizophrénie, à des troubles anxieux ou à des troubles de la personnalité par exemple, nous composons souvent avec nos préjugés, nos limites et notre inconfort face à un problème qui dérange. Ceci est corroboré par Jean-Marc Chaput qui relate que, dans le milieu de travail de sa fille, tous avaient bien été témoin de ses crises, mais personne n’osait en parler. Ils avaient pris pour acquis qu’elle avait un tempérament difficile. Ils se disaient : « Elle est comme ça » et ils attendaient que la tempête passe. Ils subissaient l’orage comme s’il s’agissait d’un mal nécessaire, ne se doutant aucunement de l’ampleur du tsunami qui déferlait dans tout son être. Il a fallu ses cris répétés pour qu’ils osent en parler.

« Tout comme les parents et les membres de l’entourage, les gestionnaires et les collègues sont souvent démunis devant toutes les questions relatives à la santé mentale d’un compagnon de travail », explique M. Michel Houle, président de la FFAPAMM. Heureusement, les employeurs, les employés et tous les membres de l’entourage concernés dans l’accompagnement d’une personne atteinte de maladie mentale ont accès à une gamme de services qui sont accessibles dans les différentes régions du Québec. Fortes de leur expertise, les associations membres de la FFAPAMM leur permettront de comprendre, d’accéder à des séances d’information et d’échanger avec des intervenants, les orientant vers la meilleure façon de composer avec la réalité d’un collègue de travail atteint de maladie mentale.

Gestionnaires et collègues de travail, ne tardez plus, nos portes vous sont grandes ouvertes! Pour joindre l’association membre la plus près de chez vous, un seul numéro à retenir : 1 800 323-0474 ou visitez notre site Internet au www.avantdecraquer.com.

———————————-
À propos de la FFAPAMM
La Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM) regroupe 40 associations dont la mission est d’offrir du soutien aux membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale. Présente sur le territoire québécois depuis plus de 23 ans, la FFAPAMM, par l’entremise de ses associations membres, répond à plus de 60 000 demandes d’aide annuellement.

C’est par le biais d’activités spécifiques et diversifiées que l’ensemble des associations membres de la FFAPAMM contribuent au mieux-être de leur clientèle : interventions psychosociales, activités d’information, groupes d’entraide, activités de formation, activités de sensibilisation, mesures de répit-dépannage.

Forte de l’expertise acquise depuis plus de deux décennies, la FFAPAMM est le seul regroupement québécois voué uniquement au mieux-être des membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale. Un modèle d’organisation unique au Canada.

– 30 –

Pour toute demande d’entrevue, veuillez contacter :
FFAPAMM – 1 800 323-0474

MERCI à nos partenaires :