Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Les préjugés, c’est dépassé!

Les préjugés, c’est dépassé!

06 octobre 2002

Québec, le 6 octobre 2002 – Qui n’a pas déjà utilisé l’expression fou, malade mental ou psychopathe pour décrire une personne atteinte de maladie mentale? La semaine de sensibilisation aux maladies mentales, qui se déroule du 6 au 12 octobre et qui a pour thème Les préjugés, c’est dépassé! veut attirer l’attention des Québécois sur leurs perceptions et leur attitude face à cette problématique méconnue qui entraîne encore trop souvent l’exclusion.

« Malgré le fait que nous soyons en 2002, les personnes atteintes et les membres de leur entourage hésitent encore à solliciter de l’aide puisque les maladies mentales suscitent le rejet», explique Hélène Fradet, directrice de la FFAPAMM. En 1989, le gouvernement du Québec a créé une Politique de santé mentale qui, aujourd’hui, est supportée par un Plan de transformation des services. Cependant, faute d’investissement adéquat pour soutenir le virage dans la communauté, la population demeure méfiante et appréhende les personnes atteintes et leur famille. «Pourtant, lorsque les gens bénéficient d’un suivi et que les familles sont bien supportées, tous retrouvent une bonne qualité de vie » poursuit le comédien Rémy Girard, porte-parole de la FFAPAMM depuis 1994.

La Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM), de concert avec ses 44 associations, lance un message d’ouverture aux citoyens de tout le Québec. « Côtoyer une personne qui présente des symptômes associés à la maladie mentale suscite des bouleversements et des émotions. Cette réalité requiert des mécanismes d’adaptation, mais lorsque l’on est informé et documenté, la peur et l’appréhension se transforment en mieux-être et en compassion » rapporte Hélène Fradet.

Annuellement, les groupes-membres de la FFAPAMM répondent à plus de 20 000 demandes d’aide. Nous invitons donc les familles et amis qui ont un proche atteint de maladie mentale à nous contacter sans hésiter au 1 800 323-0474 afin d’obtenir les coordonnées de l’association la plus près de chez vous. Comme le dit si bien Rémy Girard, « il faut vaincre l’ignorance pour vaincre les préjugés. »

– 30 –

Source: Hélène Fradet, directrice
FFAPAMM | 1 800 323-0474

MERCI à nos partenaires :