Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Quatre personnes sur cinq seront touchées par la maladie mentale d’un proche

Quatre personnes sur cinq seront touchées par la maladie mentale d’un proche

22 septembre 2010

Québec, le mercredi 22 septembre 2010 – Le Rapport sur les maladies mentales au Canada indique qu’un Canadien sur cinq est atteint d’une maladie mentale et que quatre personnes sur cinq auront un jour ou l’autre à côtoyer l’une de ces personnes.  Dans le cadre de sa 17e campagne de sensibilisation qui se tiendra du 3 au 9 octobre 2010, c’est sous le thème « Redonnez un sens » que la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM) et ses 40 associations-membres interpelleront la population du Québec.

Lorsque la maladie mentale s’inscrit dans notre parcours de vie, que l’on soit un parent, un conjoint, un frère, une sœur, un enfant ou un ami d’une personne atteinte de maladie mentale, notre vie est bouleversée et nous sommes en quête de sens.  « Pour ma femme et moi, avec le recul, nous réalisons à quel point la tombée du diagnostic qui confirmait qu’un membre de notre famille était atteint d’un trouble de personnalité limite a bouleversé la vie de notre cellule familiale. Mais aussi combien, paradoxalement, nous étions tous soulagés. Enfin, il y avait une cause à ces sautes d’humeur qui allaient et venaient, presque au rythme des heures. C’était une maladie mentale et qui dit maladie dit rétablissement possible. Et qui dit espoir dit sens! », témoigne le porte-parole de la FFAPAMM, Jean-Marc Chaput.

Les symptômes de la maladie mentale sont créateurs d’anxiété et de tension chez la personne atteinte, mais également chez les membres de son entourage. La détresse émotionnelle de ces derniers est trois fois plus élevée que dans la population en général (60 % vs 20 %).  Dans 76 % des cas, c’est un proche parent qui s’occupe le plus souvent de la personne atteinte. « À titre d’accompagnateur, lorsque nous nous retrouvons dans l’univers de la santé mentale, nous avons parfois l’impression de vivre dans une perpétuelle zone de turbulences, un espace de vie dans lequel nous naviguons dans l’ambivalence » explique Michel Houle président de la FFAPAMM. Les membres de l’entourage peuvent jouer un rôle significatif dans le rétablissement de la personne atteinte de maladie mentale. Ils doivent cependant développer de nouvelles habitudes de vie qui leur permettront d’actualiser leur potentiel.

Les associations-membres de la FFAPAMM offrent une gamme de services qui ont pour but d’apporter un soutien moral, d’améliorer la dynamique familiale et d’offrir des outils afin que les familles puissent redonner un sens à leur vie. Des services gratuits sont à la portée des familles et des différents milieux de travail à travers la province. Fortes de leur expertise, les associations-membres de la FFAPAMM leur permettront de comprendre, d’accéder à des activités de formation, des groupes d’entraide et des mesures de répit-dépannage.

Un seul numéro à retenir pour nous joindre : 1 800 323-0474 ou visitez notre site Internet au www.avantdecraquer.com.

____________________
À propos de la FFAPAMM
La Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM) regroupe 40 associations dont la mission est d’offrir du soutien aux membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale. Présente sur le territoire québécois depuis 25 ans, la FFAPAMM, par l’entremise de ses associations-membres, répond à plus de 60 000 demandes d’aide annuellement.

C’est par le biais d’activités spécifiques et diversifiées que l’ensemble des associations-membres de la FFAPAMM contribuent au mieux-être de leur clientèle : interventions psychosociales, activités d’information, groupes d’entraide, activités de formation, activités de sensibilisation, mesures de répit-dépannage.

Forte de l’expertise acquise depuis plus de deux décennies, la FFAPAMM est le seul regroupement québécois voué uniquement au mieux-être des membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale.

-30-

MERCI à nos partenaires :