Accueil > Lorsque mon proche a été hospitalisé, l’équipe de soins m’a questionné longuement. Depuis ce temps, je n’ai plus d’information et je ne veux pas m’imposer dans son intimité. Quoi faire ?

Lorsque mon proche a été hospitalisé, l’équipe de soins m’a questionné longuement. Depuis ce temps, je n’ai plus d’information et je ne veux pas m’imposer dans son intimité. Quoi faire ?

Lors des premières hospitalisations d’un proche « adulte », il faut clarifier avec lui tes besoins d’information pour être un accompagnateur efficace. L’équipe de soins est régie par des règles de confidentialité qui ne permettent pas de divulguer de l’information sans l’autorisation de ton proche.

Dans un premier temps, l’équipe tente d’obtenir le maximum d’informations pour dresser un profil de la maladie et, dans un deuxième temps, elle observe ton proche pendant plusieurs jours pour identifier ses symptômes et tenter de le soigner. Ce temps d’observation peut sembler long quand on est en attente de réponses, mais en fonction des conséquences associées au diagnostic, il vaut mieux prendre tout le temps nécessaire. Pendant l’hospitalisation, tu peux identifier les principaux intervenants de ton proche et créer des liens avec un ou deux d’entre eux. Lorsque c’est possible, adresse tes questions au même intervenant pour éviter les malentendus. L’information dont tu as besoin pour accompagner ton proche n’est pas une attaque à son intimité, mais plutôt un outil pour te rendre plus efficace comme accompagnant.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault