Accueil > Identifier votre rôle > NON aux préjugés et à la stigmatisation !

NON aux préjugés et à la stigmatisation !

La stigmatisation associée aux maladies mentales est vécue depuis plus d’un siècle. Il s’agit d’un phénomène documenté qui est ancré dans notre tissu social et qui résiste aux changements.

Le problème est vécu à grande échelle; la lutte à stigmatisation est devenue un objectif d’organisations internationales et nationales, dont l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Commission canadienne de la santé mentale du Canada (CCSM).

Il s’agit d’un défi important puisque les stigmates jettent un discrédit profond chez la personne qui en est affectée, ce qui entraîne notamment une diminution importante de son estime d’elle-même et provoque son isolement.

En 2014, grâce à la mobilisation de 14 partenaires des réseaux public et communautaire en santé mentale, le Québec se dotait d’un premier Cadre de référence visant la lutte contre la stigmatisation et la discrimination associées aux problèmes de santé mentale. L’objectif de ce Groupe provincial sur la stigmatisation et la discrimination en santé mentale (GPS-SM) était de faire mieux comprendre la stigmatisation dont sont victimes les personnes atteintes de troubles mentaux et les membres de leur entourage et ce, tout en proposant des outils pour les personnes ou organismes qui veulent s’investir à rendre notre société plus inclusive.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault