Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Référence systématique | Le Pont du Suroît – Salaberry-de-Valleyfield

Référence systématique | Le Pont du Suroît – Salaberry-de-Valleyfield

15 février 2013

Description du projet

Depuis de nombreuses années, nous voulions que les partenaires du réseau, particulièrement les institutions, réfèrent systématiquement les membres de l’entourage vers notre ressource. Après une décennie d’acharnement, nous avons réussi à marquer des points en incluant cette notion de référence systématique dans un protocole d’entente que nous avons signé avec les 3 CSSS de notre territoire.

Le protocole expose les principes et le cadre d’organisation convenu par les organismes signataires et s’applique dans le cadre du réseau local de services pour la clientèle ayant des problèmes de santé mentale. Il se veut un instrument pour assurer la réussite du réseau local de services et par le fait même, il vise à l’amélioration de l’accessibilité ainsi que la continuité de services tout en évitant le dédoublement .

Ce protocole favorise également la concertation entre les parties afin de permettre une offre de services diversifiée en tenant compte des besoins des membres de l’entourage.

Ce protocole vise aussi à améliorer la santé et le bien-être des membres de l’entourage, aux plans psychologique et social, en privilégiant des mesures de soutien reconnues répondant à leurs besoins d’information, de soutien, de formation et d’entraide afin qu’ils puissent jouer leur rôle d’accompagnateur auprès de leur proche atteint d’une maladie mentale tout en ne dédoublant pas les ressources actuelles.

Un formulaire-type de référence systématique est inclus dans le protocole et les CSSS se sont engagés à l’utiliser.

Retombées

Les retombées sont à paliers multiples.

Le premier est que notre organisme est officiellement reconnu comme étant LA ressource pour les membres de l’entourage. De ce fait, les CSSS ne chercheront pas à dédoubler nos services en tentant de répondre à cette clientèle à desservir.

Le deuxième est que les accompagnateurs de personnes atteintes de maladie mentale sont systématiquement référés chez nous et nous nous engageons à les relancer dans les 2 jours ouvrables. Beaucoup plus efficace que de remettre un dépliant, une carte d’affaires ou tout simplement mentionner d’aller consulter.

Un autre niveau est la possibilité de documenter les demandes d’aides provenant de ces CSSS. Est-ce qu’ils réfèrent ou pas? Et d’éventuellement être en mesure de chiffrer les demandes d’aide et de justifier des budgets supplémentaires.

Dans les Orientations relatives à l’organisation des soins et des services offerts à la clientèle adulte par les équipes en santé mentale de première ligne en CSSS il est fait mention de cette percée stratégique. Déjà quelques APAMM ont réussi à signer de telles ententes avec la notion de référence systématique.

Nous sommes fiers d’avoir été des défricheurs.

Protocole d’entente de services – CSSS du Suroît

___________________________
Les textes sont reproduits de façon intégrale. La FFAPAMM n’en a édité ni le contenu, ni la syntaxe.

MERCI à nos partenaires :