Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Histoires de familles: 1992

Histoires de familles: 1992

28 février 2011

FFAPAMM | Pour souligner notre 25e anniversaire de fondation, nous publierons hebdomadairement une page ou deux de notre histoire. Suivez-nous et apprenez à nous connaître !
_____________________________

1992

L’arrivée d’une directrice générale à la Fédération permet, entre autres, l’engagement de nouveaux employés et la réalisation de divers projets, dont :

  • un bilan portant sur l’implantation et la dispensation des services de répit-dépannage aux familles de personnes atteintes de troubles mentaux sévères et persistants;
  • une journée de réflexion portant sur les orientations de la Fédération, son membership et la composition de son conseil d’administration (mai 1992);
  • l’octroi d’une subvention du Secrétariat d’État et d’un programme fédéral de création d’emploi pour effectuer une recherche-action sur l’hébergement des personnes atteinte de maladie mentale;
  • le 1er colloque annuel de la Fédération, portant sur le programme répitdépannage (novembre 1992).

Lors de ce colloque, il ressort que la définition du répit-dépannage utilisée par le ministère de la Santé et des Services sociaux est appropriée et convenable. L’organisation des services du Programme Répit doit tenir compte de la dynamique locale et les associations doivent faire front commun pour revendiquer et se faire reconnaître comme étant les maîtres d’oeuvre du Programme Répit-dépannage. Par ailleurs, il ressort que la mission première des associations est l’entraide et qu’une association ne doit accepter la gestion de ce programme complémentaire qu’à la condition d’avoir un budget pour le volet d’Entraide.

Enfin, les participants manifestent beaucoup d’inquiétude à propos de la protection des argents réservés au programme de Répit, des inégalités financières, du sous financement et du rôle des CLSC qui semblent très intéressés par la gestion du programme.

Le conseil d’administration se réunit cinq fois et lors de l’assemblée générale annuelle, tenue à Québec, le 4 juin 1992, un changement important se produit : le président-fondateur, après plusieurs années d’implication, laisse sa place à une nouvelle présidente. Le vice-président demeure le même et on change de secrétaire. Il faut noter que le poste de trésorier est vacant de façon intermittente, soit en 1988, 1990, 1992. La situation se corrigera en 1993.

_____________________________
1986
1987-1988
1989-1990
1991
Textes: André Forest, directeur de l’APPAMM-Estrie, membre fondateur et administrateur de la FFAPAMM.

MERCI à nos partenaires :