Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Histoires de familles: 1994

Histoires de familles: 1994

16 mars 2011

FFAPAMM | Pour souligner notre 25e anniversaire de fondation, nous publierons hebdomadairement une page ou deux de notre histoire. Suivez-nous et apprenez à nous connaître !
_____________________________

1994

C’est une année particulièrement fertile en rencontres et en « réactions politiques » de toutes sortes. La Fédération est de plus en plus reconnue par le gouvernement et par ses partenaires, du milieu communautaire ou du réseau public, comme le porte-parole des familles et amis des personnes atteintes de maladie mentale.

L’exemple le plus frappant de ce nouveau rôle que l’on reconnaît à l’organisme est sa campagne de visibilité d’octobre 1994. Profitant de l’année internationale de la Famille et de la semaine de sensibilisation aux maladies mentale, la Fédération avec le soutien de son nouveau porte-parole, le comédien Rémy Girard, fait sa première grande sortie publique. À cette occasion, la Fédération procède au lancement d’une exposition ayant pour thème « Les familles et l’histoire de la maladie mentale au Québec », qui deviendra par la suite disponible à toutes les associations-membres désireuses de la recevoir en région.

En avril 1994, la Fédération dépose les résultats de sa deuxième rechercheaction, une étude comparative entre une région urbaine et rurale sur les besoins en hébergement des personnes atteintes de maladie mentale.

À travers tout le Québec et… à Québec, la capitale, on reconnaît qu’un nouveau joueur s’est joint à l’équipe. Dès lors, la Fédération est régulièrement consultée sur tout ce qui touche la problématique de la maladie mentale, au Québec.

Le conseil d’administration se réunit cinq fois et, au soulagement de tous, en particulier des administrateurs présents depuis les débuts de l’organisme, les réunions se déroulent sur deux jours consécutifs, à partir de septembre 1994.

Non seulement peut-on travailler dans un climat moins stressant, la pression du temps se faisant moins sentir, mais les « soupers du jeudi soir » deviennent le prétexte à de joyeuses agapes, où les échanges sérieux laissent souvent la place à l’expression d’un humour parfois irrévérencieux!

Par ailleurs, à l’assemblée générale annuelle, tenue le 9 juin 1994, à Sainte-Foy, trois nouveaux officiers sont élus au comité exécutif de l’organisme, dont le nombre a été augmenté à cinq et qui se décrit comme suit : un président, deux vice-présidents, un secrétaire et un trésorier.

De plus, une journée de réflexion sur La maladie mentale et la loi a lieu à Sainte-Foy, le 10 juin 1994. Les participants sont invités à prendre connaissance du rapport d’enquête publié suite à la consultation débutée en 1993 et formulent des recommandations qui feront partie du futur mémoire présenté lors de la révision de la Loi sur la protection du malade mental.

_____________________________
1986
1987-1988
1989-1990
1991
1992
1993
Textes: André Forest, directeur de l’APPAMM-Estrie, membre fondateur et administrateur de la FFAPAMM.

MERCI à nos partenaires :