Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Histoires de familles: 2001-2002

Histoires de familles: 2001-2002

26 avril 2011

FFAPAMM | Pour souligner notre 25e anniversaire de fondation, nous publierons hebdomadairement une page ou deux de notre histoire. Suivez-nous et apprenez à nous connaître !
_____________________________

Avril 2001 à Mars 2002

Les résultats d’une importante recherche, réalisée en collaboration avec la FFAPAMM et ses groupes-membres et portant sur Le point de vue des familles face à la reconfiguration des services de santé mentale dans le contexte du soutien familial, sont déposés. L’équipe de chercheurs, composée d’Hélène Provencher, Michel Perreault, Mireille St-Onge et Sylvie Vandal, est arrivée à des résultats fort concluants. Entre autres :

  • la détresse émotionnelle des familles est trois plus élevée que celle de la population générale;
  • 55% des personnes atteintes demeurent dans leur famille;
  • 86% des femmes sont au coeur du soutien;
  • 62% des membres de l’entourage consacrent plus de 25 heures par semaine à leur proche;
  • 40% accordent plus de 36 heures par semaine à la personne atteinte;
  • 58% des nôtres ont des soucis financiers suite à des dépenses supplémentaires;
  • 33% des familles n’ont eu aucun contact avec l’intervenant de leur proche au cours des 6 derniers mois;
  • 71% des membres de l’entourage vivent des perturbations dans leur routine de vie;
  • -86% se sentent tendus ou sous pression;
  • 74% sont découragés ou déprimés.

Ces résultats sont diffusés aux groupes-membres, aux décideurs politiques et présentés aux membres de l’entourage, lors du colloque de juin 2001. Grâce à ce partenariat avec le milieu de la recherche, la FFAPAMM et ses groupes-membres détiennent aujourd’hui des données qui servent à défendre les intérêts de milliers de familles et de proches.

15e anniversaire de la FFAPAMM
Lors de son colloque annuel de juin 2001, à Québec, auquel assistent 243 personnes, la FFAPAMM souligne son quinzième anniversaire. Elle profite de l’occasion pour rendre hommage à 15 membres-fondateurs. De plus, elle reconnaît l’apport de Madame May Gruman et de Monsieur Paul-Émile Poirier, à titre de pionniers de la mise en place des associations de familles au Québec, en créant le prix GRUMAN-POIRIER, qui sera remis chaque année pour saluer l’engagement d’une personne bénévole à l’intérieur de nos groupes-membres.

Par ailleurs, la FFAPAMM poursuit son implication politique aux niveaux suivants :

  • Le Groupe d’appui à la transformation des services de santé mentale;
  • Les Réseaux locaux de services intégrés en santé mentale(RSI);
  • Le Groupe de travail en développement des ressources humaines en santé mentale;
  • Les services de soutien à domicile;
  • La loi sur la gouverne du réseau de la Santé et des Services sociaux;
  • La politique de reconnaissance et de soutien de l’action communautaire.

Au plan associatif, suite à une priorité établie à l’assemblée générale annuelle 2001, on doit souligner la refonte de notre site internet, au www.ffapamm.qc.ca.

La notion de partenariat avec les compagnies pharmaceutiques soulève également des discussions importantes auprès du conseil d’administration, qui débouchent sur une demi-journée de réflexion à ce sujet. La séance de travail porte fruits, puisqu’un projet-pilote permettant une ouverture envers les compagnies pharmaceutiques sera soumis à l’assemblée générale annuelle de juin 2002.

L’actualisation du potentiel des familles et des proches
Depuis quelques années, la FFAPAMM est en questionnement sur la façon de décrire l’objectif qui nous guide collectivement, une expression permettant de comprendre ce à quoi nous aspirons pour les familles et les proches. Le conseil d’administration statue et promeut auprès des groupes-membres l’expression  » Actualiser le potentiel des familles et des proches « .

Ce principe, tout comme la notion d’appropriation du pouvoir des personnes atteintes de maladie mentale, sera promu au niveau politique. Pour permettre aux familles et aux proches d’actualiser leur potentiel, il leur faut avoir accès à une gamme de services et ce, à travers tout le Québec.

Projet d’élaboration d’un cadre normatif destiné aux groupes-membres de la FFAPAMM
Février 2002 – Après avoir analysé la situation politique sous plusieurs angles et afin de promouvoir l’expertise de ses groupes-membres, le conseil d’administration donne à la direction générale de la FFAPAMM le mandat de procéder à une démarche de consultation auprès de ses groupes-membres, afin de vérifier leur intérêt concernant l’élaboration d’un cadre normatif.

Le document Vers une harmonisation des services : Consultation sur l’élaboration d’un cadre normatif destiné aux groupes-membres de la FFAPAMM est envoyé à toutes les associations, afin de présenter le projet. Une résolution devant être entérinée par les conseils d’administration des groupes-membres et validant ou non la poursuite des travaux, accompagne le document.

Mars 2002 – La consultation révèle que 83% des groupes-membres sont en faveur de la poursuite de la démarche. Ce dossier prendra beaucoup de place dans les années à venir … et dans l’avenir de la FFAPAMM.

_____________________________
1986
1987-1988
1989-1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1997-1999
1999-2001

Textes: André Forest, directeur de l’APPAMM-Estrie, membre fondateur et administrateur de la FFAPAMM.

MERCI à nos partenaires :