Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Quelles sont les causes de la maladie mentale et comment peut-on la traiter?

Quelles sont les causes de la maladie mentale et comment peut-on la traiter?

14 décembre 2010

FFAPAMM | Longtemps laissée pour compte en raison des multiples tabous qui l’affligent, la maladie mentale est de plus en plus courante dans notre société. En effet, une personne sur cinq (20%) est affligée par une forme de maladie mentale. Les plus courantes sont la schizophrénie, le trouble bipolaire, la dépression sévère, le trouble de personnalité limite et le trouble obsessionnel-compulsif.

Quoique leur importance soit encore méconnue, on parle de plus en plus de ces maladies. Socialement, elles entraînent des pertes financières importantes. Elles touchent les personnes dans une période de leur vie où elles sont les plus actives et ce, sans discrimination quant à l’âge, au sexe et au contexte socioéconomique. Il faut également souligner les nombreuses répercussions et perturbations que subissent les relations avec la famille, les amis et les collègues de travail.

Les causes

Il y a à peine quelques décennies, les familles étaient mises au banc des accusés pour expliquer la maladie mentale de leur proche. Heureusement, la science a évolué et les spécialistes admettent maintenant que les maladies mentales sont d’origine biologique, psychologique et sociale.

En termes simples, les maladies mentales sont liées à des dérèglements dans la chimie du cerveau et de la pensée qui peuvent être déclenchés par des événements et des difficultés de la vie. Sur le plan génétique, on n’hérite pas d’une maladie mentale, mais uniquement de la tendance à la développer.

Plusieurs facteurs peuvent avoir un effet sur le développement de la maladie. À titre d’exemple, au niveau biologique, on peut penser à des dommages prénataux, des traumatismes physiques, des infections et des déséquilibres chimiques dans le cerveau. Pour ce qui est des facteurs psychologiques et sociaux, des éléments tels que l’absence de soutien social, les mauvais traitements durant l’enfance, la violence familiale, le chômage et les changements importants au cours de la vie peuvent influencer le déclenchement de la maladie.

Les traitements

La diversité des situations explique la diversité des traitements. Règle générale, les méthodes professionnelles incluent la médication, la psychothérapie, ou une combinaison des deux. Dans la pratique, il est observé que la plupart des personnes se remettent mieux lorsqu’elles bénéficient de la combinaison pharmacologique et psychologique. Par ailleurs, plus vite elles sont traitées, plus vite elles se rétablissent.

Au-delà du traitement de base, il ne faut pas négliger l’importance des services communautaires qui soutiennent la personne dans les différentes sphères de sa vie, tels l’hébergement, l’aide à l’emploi, le soutien au revenu et les loisirs et ce, sans oublier le soutien à la famille.

La personne atteinte d’une maladie mentale et les membres de son entourage doivent s’entourer de facteurs de protection qui leur permettront de développer leur résilience, c’est-à-dire leur capacité à surmonter les difficultés ou les épreuves de la vie. Pour ce faire, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide.

MERCI à nos partenaires :