J'ai besoin de comprendre

Apprivoiser ce qui m’arrive

Foire aux questions

Après plusieurs années de montagnes russes, je crois avoir accepté la réalité de la maladie mentale de mon proche, mais je suis triste quand je pense qu’il ne pourra peut-être pas travailler régulièrement ou fonder une famille. Comment combattre cette tristesse ?

Les gens qui souffrent d’un trouble de santé mentale, comme ceux qui vivent avec une maladie physique chronique, doivent trouver un sens à leur vie. Ils doivent composer avec des attentes déçues et une vie différente de celle dont ils avaient rêvé.  Il est important de vérifier s’ils sont tristes ou si c’est ton interprétation de leurs émotions. Souvent, deux personnes qui sont témoins d’un même événement vont en faire un récit très différent. C’est le même phénomène lorsque tu regardes la vie de quelqu’un, tu vois des éléments que tu jugerais inacceptables dans ta vie alors qu’ils sont enrichissants pour la personne.

Sache qu’il arrive fréquemment qu’une personne qui a vécu des années en montagnes russes se rétablisse suffisamment pour occuper un emploi stable et fonder une famille.

Depuis l’annonce de la maladie de mon proche, j’ai assumé beaucoup de responsabilités pour éviter de surcharger les autres membres de la famille. Est-ce que j’ai pris la bonne décision ?

Malgré le fait que tu aimerais protéger tous ceux que tu aimes des retombées de la maladie, c’est impossible de le faire. Il faut aborder le problème comme tu le faisais avant la maladie de ton proche en impliquant tous ceux qui étaient interpellés dans la décision. Les gens qui sont les plus touchés par la situation doivent avoir l’occasion de s’exprimer dans la recherche de solutions.

Depuis l’annonce du trouble mental de mon proche, ma vie semble en suspens. Comment la remettre en marche ?

Selon ses expériences de vie, chaque personne va réagir différemment. Les émotions vécues (colère, tristesse, culpabilité, etc.) seront exprimées différemment selon plusieurs facteurs : l’âge, l’éducation, le sexe, l’expérience de vie, etc.

Afin de cheminer dans cette nouvelle situation, il est important de permettre aux différents membres de l’entourage de reconnaître qu’ils vivent une perte et que ceci entraîne de nouvelles inquiétudes et émotions. Ces pertes se vivent comme un deuil. Pour avancer, ces pertes devront être identifiées et les émotions exprimées.

Je me sens impuissant(e) ou isolé(e) face au réseau médical. Où puis-je trouver de l’aide?

Les professionnels de la santé sont liés par des obligations légales de confidentialité qui ne leur permettent pas de divulguer certains renseignements sur leur patient. Il n’est donc pas surprenant que tu te sentes impuissant(e) ou isolé(e) face au réseau médical et aux difficultés que vit ton proche.

Pour trouver des réponses à tes questions, l’idéal est de contacter les associations de familles de ta région. Tu y trouveras une écoute attentive et une gamme de services adaptés à tes besoins.

Voir plus

Multimédias

Fier de faire une différence!-Conférence Jean-Philippe Dion, porte-parole du Réseau Avant de Craquer

Fier de faire une différence!-Conférence Jean-Philippe Dion, porte-parole du Réseau Avant de Craquer

Depuis plus de 20 ans, Jean-Philippe vit avec une mère extraordinaire aux prises avec une maladie mentale. Il a choisi de faire une différence en s’impliquant à titre de porte-parole, car sensibiliser le public à cette cause bien personnelle est important pour lui. «En me préparant pour ces conférences, je me disais que j’allais pouvoir constater à quel point la santé mentale n’est plus un tabou chez les jeunes et à quel point les étudiant(e)s sont sensibilisé(e)s à cette fichue maladie. Je me suis trompé. On a encore du travail à faire pour que les jeunes parlent de leur état de santé, et que ceux qui les accompagnent pensent à demander du soutien. Non seulement les troubles mentaux représentent la première cause d’hospitalisation chez les 15 à 24 ans, mais ils sont aussi moins portés à aller chercher de l’aide professionnelle. L’aide existe tant dans les milieux scolaires que dans la communauté, mais il est difficile de faire connaitre les ressources me dit-on. Pour permettre à des personnes comme Cathy et Emmanuelle de cheminer dans leur rétablissement, il faut apprendre à faire équipe avec eux. Pour y parvenir, les membres de l’entourage doivent eux aussi apprendre à préserver leur équilibre et à ne pas avoir peur de poser des questions pour comprendre la maladie.»
Vidéo
Comprendre les bénéfices d’être impliqués dans le processus de rétablissement de votre proche – Marie-Hélène Morin

Comprendre les bénéfices d’être impliqués dans le processus de rétablissement de votre proche – Marie-Hélène Morin

Voici une capsule vidéo très intéressante de Madame Marie Hélène Morin (professeure et chercheure en travail social) qui s’intéresse particulièrement aux membres de l’entourage de la personne atteinte de maladie mentale.
Vidéo
Échelle de dédramatisation

Échelle de dédramatisation

Réalisée par L'Accolade Santé mentale.
Vidéo
Histoires de rétablissement – Le rétablissement, c’est quoi?

Histoires de rétablissement – Le rétablissement, c’est quoi?

Présentation de la nouvelle série "Histoires de rétablissement". Le rétablissement, c'est quoi?, Est-ce qu'il y a une différence entre le rétablissement et la guérison? Daniel répond à toutes ces questions dans cette capsule! Réalisée par l'Association Le PAS.
Vidéo
Il n’est jamais trop tard pour demander de l’aide | Julie Belleau travailleuse sociale à La Boussole

Il n’est jamais trop tard pour demander de l’aide | Julie Belleau travailleuse sociale à La Boussole

Mme Julie Belleau, travailleuse sociale à La Boussole, membre du réseau Avantdecraquer.com. Les symptômes de la maladie mentale d’un proche provoquent une grande détresse chez les membres de l’entourage. Plusieurs tentent de régler leur situation par eux-mêmes mais en vain. L’intervenante Julie Belleau, témoigne de l’épuisement des personnes qui frappent à la porte d’une association-membre du réseau Avantdecraquer.com « Ils ont essayé de faire des choses par eux-mêmes. En dernier recours, ils remettent leur sort entre nos mains. (…) Il n’est jamais trop tard pour demander de l’aide. »
Vidéo
Mes limites personnelles

Mes limites personnelles

Nous entendons souvent parler de limites personnelles. Lors de ce café, nous démystifierons ce qu’est une limite et comment les mettre en place dans notre vie . Réalisée par Oasis santé mentale Granby et région : https://www.youtube.com/channel/UCN_kYtK3Z9wEuToAwV_DmiQ
Vidéo
Soutenir les familles dans l’établissement de leurs limites

Soutenir les familles dans l’établissement de leurs limites

Accompagner un proche atteint de maladie mentale fait appel à un processus d’adaptation. Le rôle des associations membres du réseau Avant de craquer vise à amener les membres de l’entourage à réaliser qu’ils sont des accompagnateurs dans le rétablissement; ils ne sont pas là pour guérir ni pour agir à la place de leur proche. Annick Gosselin, L’Ancre
Vidéo
Voir plus

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault