Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Porte-parole : Jean-Philippe Dion

Porte-parole :
Jean-Philippe Dion

J’avais 10 ans. J’avais tout pour être heureux. Des parents aimants. Une sœur adorée. Une famille tissée serrée. Ma mère m’avait expliqué qu’elle avait fait une première dépression lors de ma naissance. Je ne savais pas trop ce que cela voulait dire, mais je savais que ma maman était la personne la plus importante au monde. J’en avais besoin. Un jour, ses idées ont commencé à être « croches ». Je voyais qu’elle n’avait pas le même pétillant dans les yeux ni le même sourire (dont j’ai hérité). Je partais à l’école en ayant peur. J’avais une boule dans l’estomac dans l’autobus, pendant mon cours de mathématique… Cette boule était encore là sur le chemin du retour. Je ne savais pas à qui en parler, ni comment agir avec ma mère. Depuis plus de 20 ans, je vis avec une maman extraordinaire, mais qui souffre bien trop souvent.

J’ai la chance de graviter dans le monde du show-business. Je réalise mon rêve de petit gars : animer à la télé et à la radio. Qui aurait cru que j’y arriverais! La détermination avec laquelle j’ai vu ma maman lutter contre ses états psychotiques m’a montré à ne jamais baisser les bras. J’y suis arrivé.

Lorsque le Réseau Avant de Craquer m’a abordé pour devenir porte-parole de l’organisation, j’ai eu un déclic. J’ai compris qu’en acceptant cette proposition, j’utiliserais le fruit de mes années de travail pour sensibiliser le public à cette cause bien personnelle. Je sais à quel point il peut être éprouvant d’accompagner une personne que l’on aime dans sa souffrance. On se sent démuni, impuissant, responsable, parfois coupable. Je comprends vos périodes d’inquiétude, de stress, d’incompréhension et de découragement, mais également vos sentiments de fierté devant les progrès de votre proche.

J’ai accepté de me joindre à l’équipe du Réseau Avant de Craquer car je crois profondément que les familles ont besoin d’aide pour apprendre à apprivoiser une réalité qui, encore aujourd’hui, est empreinte de préjugés et de tabous. Il faut être outillé pour affronter cette fichue maladie.

Tous ceux et celles qui accompagnent une personne atteinte de maladie mentale peuvent faire partie de la solution dans le rétablissement de leur proche. J’invite les personnes, de tous les âges, qui sont touchées par la maladie mentale d’un proche à contacter sans tarder un groupe membre du Réseau Avant de Craquer.

À vous qui faites partie de la solution, parcourez ce fascicule d’information, il saura vous mettre en piste vers l’action. Gardez toujours en tête que vous êtes l’une des clés qui mène au rétablissement de votre proche! Aimez-les; ils et elles en ont bien besoin. Longue vie au Réseau Avant de Craquer!

Jean-Philippe Dion,
animateur et producteur
Facebook officiel

MERCI à nos partenaires :