Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Guide pour une intervention participative : protocole d’accueil et protocole de sortie

Guide pour une intervention participative : protocole d’accueil et protocole de sortie

21 février 2012

La Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM) regroupe 38 associations à travers le Québec. Ces groupes offrent des mesures de soutien aux membres de l’entourage des personnes qui ont des troubles mentaux. Les services offerts prennent la forme d’interventions psychosociales, d’activités d’information, de formation, de sensibilisation, de groupes d’entraide et de mesures de répit-dépannage.

Peu importe le point d’origine, nous sommes à même d’observer que les besoins des familles sont similaires d’une région à l’autre. Par ailleurs, au fil des ans et en fonction des nombreux témoignages recueillis, nous avons pu observer un phénomène répandu et fort inquiétant lorsque les familles accompagnent leurs proches dans le réseau hospitalier. Lorsqu’une personne atteinte de troubles mentaux ou de troubles suicidaires se présente à l’urgence d’un hôpital et/ou lorsqu’elle est hospitalisée, il existe actuellement de très grandes lacunes reliées au suivi des soins, mais également à l’attention qui est porté aux membres de l’entourage.

Tous en conviennent, le manque de cohésion entre les services de santé mentale, les courts séjours en salle d’urgence, les brèves périodes d’hospitalisation et le manque de suivi font en sorte que les personnes en détresse se retrouvent souvent laissées à elles-mêmes lorsqu’elles se retrouvent en communauté. Aux dires des familles, les risques inhérents au suicide sont sous-jacents à ces situations. En période de crise, les accompagnateurs sont de très précieuses sources d’information; ils peuvent guider les intervenants tout en apportant du réconfort à la personne qui est en crise ou en décompensation. Cependant, quoiqu’ils soient présents avant, pendant et après la crise, force nous est de constater qu’encore aujourd’hui, trop peu d’intervenants se soucient de leur présence.

À cet effet, en fonction de notre réalité et de notre souci de travailler de façon proactive afin d’apporter des éléments de solution aux problèmes soulevés par les membres de l’entourage, la FFAPAMM a développé des outils de travail que vous retrouverez dans ce Guide pour un intervention participative. Il s’agit tout d’abord d’un modèle de protocole d’accueil (la première phase d’entrée au CSSS) qui pourrait servir de balises aux intervenants qui travaillent dans le milieu hospitalier. Un guide d’accueil qui prend en considération la présence des proches et qui permet une meilleure transmission de l’information.

Par ailleurs, nous avons aussi conçu un modèle de protocole de sortie (la deuxième phase inhérente au séjour) qui implique également les accompagnateurs. Le tout dans un objectif de prévention, de sorte que les membres de l’entourage ne soient plus tenus à l’écart, qu’ils soient respectés dans leur rôle d’accompagnateur et que la personne atteinte de troubles mentaux puisse, à sa sortie de l’urgence ou de son séjour hospitalier, avoir l’assurance qu’elle ait des ressources à sa portée. Il faut tout mettre en oeuvre pour éviter qu’elle s’enfonce dans sa détresse, voire même qu’elle porte atteinte à sa vie.

Par l’entremise de toutes les associations-membres de la FFAPAMM, ces outils sont actuellement en circulation dans toutes les régions du Québec. Nous espérons qu’avec la récente venue du Plan d’action en santé mentale, ces pistes de solution seront prises en considération par les Centres de santé et de services sociaux (CSSS), et ce, au plus grand bénéfice des personnes atteintes de maladie mentale et leurs proches.

Consultez le Guide

MERCI à nos partenaires :