Accueil > Aide à mourir et maladie mentale : un cas devant les tribunaux en Belgique

Aide à mourir et maladie mentale : un cas devant les tribunaux en Belgique

 ici.radio-canada.ca | Alors qu’un cas d’euthanasie sur la base de souffrances psychiques est devant les tribunaux en Belgique, les médecins québécois Gilles Chamberland et Georges L’Espérance appellent Québec à prendre le temps de bien faire les choses avant d’élargir l’accès à l’aide à mourir aux personnes atteintes de maladie mentale. L’euthanasie est légale en Belgique et peut être pratiquée sur des personnes qui souffrent de maladie mentale. Or, la famille de Tine Nys, une femme de 38 ans euthanasiée en 2010, a porté le cas devant les tribunaux. Trois médecins sont accusés d’empoisonnement, faute de loi criminelle concernant l’euthanasie dans ce pays.
[ Lire la suite ]

À lire également : Élargissement de l’aide médicale à mourir : appuyez sur pause

À lire également : Le temps de bien faire les choses

À lire également : La stratégie des portes closes

À lire également : Aide médicale à mourir : Ottawa pourrait exclure la maladie mentale

À lire également : Dérives

À lire également : Santé mentale : on n’avait pas déjà tout « écouté »…

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault