Accueil > Armes à feu : la maladie mentale, le principal problème ?

Armes à feu : la maladie mentale, le principal problème ?

lesoleil.com | L’affirmation : « Dans le fond, ce qu’on veut, c’est trouver des solutions aux problèmes qu’on a. Ce qu’on dit, c’est : arrêtez de frapper sur les honnêtes propriétaires d’armes. Il faut que la réglementation entourant les armes vise les personnes à risque, soit les personnes qui ont des problèmes de santé mentale », a expliqué Guy Morin, du groupe de pression Tous contre un registre des armes à feu (TCRAF), lors d’une entrevue avec La Presse. Comme l’indiquait Le Soleil samedi, TCRAF entendait tenir une manifestation le 2 décembre à la Place du 6-décembre-1989, qui commémore la tuerie de l’École polytechnique. L’initiative ayant soulevé une énorme controverse, le groupe a finalement changé mardi le lieu du rassemblement. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault