Accueil > Ce que j’ai appris en parlant de ma dépression post-partum sur les réseaux sociaux

Ce que j’ai appris en parlant de ma dépression post-partum sur les réseaux sociaux

huffingtonpost.fr | l y a un peu plus de quatre mois, j’ai appris que j’étais atteinte de dépression post-partum. Avant mon diagnostic, je communiquais beaucoup sur les réseaux sociaux au sujet des problèmes que je rencontrais lors de la transition vers la maternité, mais je n’avais jamais avoué à quel point je me sentais au-dessous de tout. Je n’en ai pas parlé à mes amis, à ma famille ni même à mon mari. Au fil des jours puis des semaines, j’ai compris que je ne pouvais plus le cacher, que je ne voulais plus me sentir vide, regretter d’attendre un enfant et être passive plutôt que tout à fait présente. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault