Accueil > Ces accusés qui refusent de passer des tests psychiatriques en vue de leur procès

Ces accusés qui refusent de passer des tests psychiatriques en vue de leur procès

ici.radio-canada.ca | La cause de John Reszetnik, qui a poussé un homme dans le métro de Toronto en 2018, met en lumière les problèmes qui se posent lorsqu’un accusé refuse de se soumettre à des examens psychiatriques dans le cadre de son procès. Dans de tels cas, il devient alors impossible d’avancer la possibilité de la non-responsabilité criminelle. Reszetnik a plaidé coupable, fin janvier, à une accusation de meurtre non prémédité pour avoir tué un septuagénaire qu’il ne connaissait pas. À l’époque, le meurtrier de 55 ans avait évoqué des troubles mentaux à cause de ses antécédents d’anxiété et de dépression. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault