Accueil > De l’aide pour la dépression post-partum

De l’aide pour la dépression post-partum

ledroit.com | En janvier, une jeune mère en Californie était au cœur d’un message viral dans Facebook qui décrivait le bilan de santé post-partum de son bébé de quatre mois. Après qu’elle eut partagé ses réflexions avec ses prestataires de soins de santé, ces derniers ont fait un signalement à la police et elle a été escortée à l’hôpital, admise de force à l’unité psychiatrique puis traitée comme une criminelle. Pendant le bilan post-partum, elle avait révélé que bien qu’elle ne s’infligerait aucune blessure à elle-même ni à son bébé, elle avait des pensées violentes et souhaitait avoir des médicaments et un suivi psychologique. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault