Accueil > Dépression : certaines zones du cerveau seraient plus sensibles au traitement

Dépression : certaines zones du cerveau seraient plus sensibles au traitement

pourquoidocteur.fr | Le niveau de dépression ressentie par un patient dépendrait de la zone du cerveau qui est touchée par une lésion : voilà en substance le résultat d’une étude présentée lors du 35e congrès européen de neuropharmacologie, à Vienne et publiée dans Brain. En effet, en comparant les IRM et les scores de dépression de 526 patients qui présentaient des zones localisées de lésions cérébrales à la suite d’un accident vasculaire cérébral ou d’un autre type de lésion cérébrale traumatique, les chercheurs ont pu dresser une cartographie des zones « à risque » par rapport à des zones de « résilience » – où la dépression ressentie était moindre. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault