Accueil > Des soins plutôt que des armes

Des soins plutôt que des armes

ledevoir.com | En pleine vague de chaleur extrême cette semaine, la Direction régionale de santé publique de Montréal publiait un appel à la solidarité envers les personnes particulièrement vulnérables aux canicules. Parmi celles-ci, on compte les personnes atteintes d’un problème de santé mentale, y compris la dépendance aux drogues ou à l’alcool — une population qui s’est multipliée depuis la crise de la COVID-19. Et déjà l’an dernier, Québec estimait que 12 % de la population présentait des troubles de santé mentale, soit un peu plus d’un million de personnes. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault