Accueil > Dix semaines de confinement : quand la santé mentale s’effrite

Dix semaines de confinement : quand la santé mentale s’effrite

journaldemontreal.com | Furetant sur les réseaux sociaux, j’ai constaté au cours des dernières semaines, comme vous sans doute, l’impatience grandissante des Québécois, notamment chez de jeunes parents, au bord des larmes, devant leurs enfants sans encadrement scolaire. Et que dire de tous ces gens dont l’état de santé est trop précaire ou vivant dans une région autre que celles de leurs proches, et qui se voient ainsi privés de la présence de leur famille ? [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault