Accueil > Le stress engendré par Facebook augmenterait l’addiction à la plateforme

Le stress engendré par Facebook augmenterait l’addiction à la plateforme

pourquoidocteur.fr | C’est le serpent qui se mord la queue : plus un internaute sera stressé par Facebook, plus il aura tendance à passer du temps sur la plateforme, passant d’une activité à l’autre, ont remarqué les chercheurs. On parle régulièrement des effets néfastes des réseaux sociaux. En comparant leur vie à celles des autres utilisateurs, les internautes seraient plus susceptibles de développer des dépressions tandis que suivre avidement l’actualité de dizaines de mannequins sur Instagram pourraient affecter la façon dont les jeunes filles voient leur propre corps. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault