Accueil > Homicide à Québec : « Ils ne nous ont pas pris au sérieux »

Homicide à Québec : « Ils ne nous ont pas pris au sérieux »

plus.lapresse.ca | Les parents de Kim Lebel ont brisé le silence lundi dans une rencontre émotive avec la presse, au cours de laquelle ils ont raconté comment ils ont tenté par tous les moyens d’avertir les autorités qu’un drame se préparait, des jours avant que leur fils ne soit arrêté pour le meurtre d’un voisin. « Si on peut aider d’autres familles, tant mieux. Pour nous autres, il est trop tard ». [ Lire la suite ]

À lire également : Les parents de l’accusé varlopent la police
La psychose meurtrière de leur fils aurait pu être « évitée » et ils songent à intenter une poursuite

À lire également : Affaire Kim Lebel : le SPVQ intervient 3000 fois par année avec le Pech
Les policiers du SPVQ sont sensibilisés et formés pour intervenir auprès des personnes souffrant de problèmes de santé mentale.

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault