Accueil > Impacts psychologiques : les Québécois moins affectés par la pandémie que les Américains

Impacts psychologiques : les Québécois moins affectés par la pandémie que les Américains

journaldemontreal.com | Bien informés grâce aux points de presse quotidiens du gouvernement, les Québécois ont mieux encaissé les impacts psychologiques de la pandémie qu’ailleurs au Canada et aux États-Unis, suggère une étude menée par l’Université de Sherbrooke. « Ce qui est fascinant, c’est qu’au Québec, on est la province avec le plus de cas et de décès confirmés, donc on aurait toutes les raisons d’être plus stressé ou inquiet, mais malgré ça, le Québécois moyen semble être mieux informé ou rassuré », explique la Dre Mélissa Généreux, professeure-chercheuse en santé publique à l’Université de Sherbrooke. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault