Accueil > INTERNATIONAL | Schizophrénie : une maladie ingérable… qui se soigne

INTERNATIONAL | Schizophrénie : une maladie ingérable… qui se soigne

Lematin.ma | « Yassine était devenu l’ombre de lui-même et pendant deux ans nous n’avions pas compris qu’il était schizophrène. Ce n’est que lorsque sa santé s’est dégradée, qu’il a commencé à avoir des hallucinations, à s’isoler dans sa chambre pour pleurer ou encore à changer d’humeur et à commencer à avoir un discours incohérent. Sa grande sœur a décidé d’agir et de l’emmener voir un psychiatre. Après avoir consulté 3 médecins différents, le 4e lui sauva la vie ». Il s’agira du Docteur Ben Brahim. Mina n’oubliera jamais ce que le neuro-psychiatre a fait pour son enfant qu’elle observait dépérir et souffrir sans pouvoir faire quelque chose. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm
Productions Cina

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault