Accueil > Investissement en santé mentale : « Ça ne fait qu’éteindre des feux »

Investissement en santé mentale : « Ça ne fait qu’éteindre des feux »

journalmetro.com | L’investissement de 100 M$ du gouvernement Legault pour s’attaquer aux listes d’attente des services en santé mentale est bien reçue par les organismes locaux œuvrant dans ce milieu. On espère que des investissements continueront d’être annoncés dans le futur, car ce montant n’est pas récurrent. La crise sanitaire a exacerbé les problèmes liés à la santé mentale, mais la situation était déjà criante avant la pandémie. (…) « C’est un pas dans la bonne direction, mais ça va juste éteindre des feux », estime Suzanne Doray, porte-parole du PABEMSOM.[ Lire la suite ]

À lire également : 100 M$ pour la santé mentale : « On est une petite équipe. Un moment donné, il y a un essoufflement », explique Régine Larouche de l’APSM Saint-Laurent-Bordeaux-Cartierville

À lire également : 100 M$ en santé mentale : « Ça fait 12 ans qu’on n’a pas obtenu d’argent neuf, évoque Marc-André Bédard du Pont du Suroît. Je n’y crois plus. »

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault