Accueil > Itinérance : un message d’espoir après avoir touché le fond du baril

Itinérance : un message d’espoir après avoir touché le fond du baril

journaldequebec.com | Un diplômé en génie mécanique de l’Université Laval qui a trouvé refuge à Lauberivière revient de très loin, après avoir connu l’enfer de la drogue et l’itinérance. Par son témoignage, il espère en inspirer d’autres à s’en sortir. « J’étais promis à un bel avenir », évoque François Denault, 49 ans, lorsque Le Journal l’a rencontré à Lauberivière, où il occupe un petit appartement supervisé. L’histoire de M. Denault, natif de Sainte-Foy qui a grandi dans une famille aisée grâce à son père, un professionnel de la santé, illustre bien le fait que la maladie mentale ne connaît pas de classe sociale. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm
Productions Cina

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault