Accueil > Jean-François Beauchemin : l’écriture, la vie et la schizophrénie

Jean-François Beauchemin : l’écriture, la vie et la schizophrénie

lesoleil.com | Jean-François Beauchemin n’a pas fait de thèse sur la schizophrénie. Il n’est pas non plus un spécialiste en santé mentale. Jean-François Beauchemin est romancier. Dans Le Roitelet, son 23e ouvrage, l’auteur originaire du Centre-du-Québec fait le pari de la différence en racontant la vie de deux frères qui s’acceptent, s’aiment et se supportent malgré la maladie. (…) « Je ne voulais surtout pas porter de jugement donc j’ai décidé d’aborder le sujet avec un certain recul. À la façon d’un homme qui regarde, un peu en retrait, l’un de ses semblables atteint de la schizophrénie. […] Un homme qui ne tente pas d’expliquer quoi que ce soit, mais qui observe. » [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault