Accueil > La dépression n’est pas qu’entre les deux oreilles

La dépression n’est pas qu’entre les deux oreilles

quebecscience.qc.ca | Diagnostiquer la dépression comme on diagnostique un cancer ? Imaginez : il suffirait par exemple de prescrire une prise de sang à un patient lorsqu’il se sent déprimé pour vérifier si ce trouble mental l’affecte. Le cas échéant, le médecin pourrait lui prescrire sur-le-champ des antidépresseurs, qui prennent environ jusqu’à huit semaines pour agir, et ainsi accélérer son rétablissement. S’il n’en tenait qu’à Caroline Ménard, professeure au Département de psychiatrie et de neurosciences de l’Université Laval, ce rêve pourrait un jour se réaliser. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault