Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > La désinstitutionnalisation n'est pas synonyme de violence, tranchent deux experts

La désinstitutionnalisation n'est pas synonyme de violence, tranchent deux experts

15 février 2012

Cyberpresse.ca | Le Soleil | « Ses propos ne font pas de sens du point de vue de la psychiatrie moderne. Pour se faire du capital politique, peut-être, mais pas du point de vue de la science. » Le Dr Jacques Lesage, psychiatre de l’Institut Pinel spécialisé dans la dangerosité des patients, est formel : la désinstitutionnalisation ne doit pas être remise en question à cause du triple meurtre de Saint-Romain, contrairement à ce que prétend le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu. [ Lire la suite ]

À lire également: Le sénateur Boisvenu et la « désins » : quelques données

La propriété des articles, capsules vidéo et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

MERCI à nos partenaires :