Accueil > La santé mentale, un enjeu de taille pour le Service de police de la ville de Québec

La santé mentale, un enjeu de taille pour le Service de police de la ville de Québec

quebechebdo.com | Les patrouilleurs du Service de police de la Ville de Québec  répondent en moyenne à 16 appels tous les quarts de travail en lien avec la santé mentale. Durant le plénier qui s’est tenu le 2 mars dernier à l’hôtel de ville de Québec à la demande de l’Opposition, le directeur de police Denis Turcotte est venu expliquer comment cet enjeu modifie les méthodes d’intervention. « Notre travail n’est pas juste d’assurer la sécurité. Nous travaillons de pair avec les organismes pour que les personnes vulnérables soient prises en charge sans délai et qu’un suivi soit fait après notre intervention », a-t-il indiqué. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault