Accueil > L’art a-t-il besoin de la folie ?

L’art a-t-il besoin de la folie ?

lecourrier.ch | La controverse opposant l’artiste touché par la folie à l’artiste sain est aussi vieille que l’Antiquité grecque, qui connaissait déjà la « possession » par les muses – soit une certaine « folie » qui peut à la fois faire naître l’étincelle créatrice ou l’annihiler quand elle dévaste l’être. Il n’est pas nécessaire d’être atteint dans sa santé mentale pour maîtriser son art. Mais, dans son livre Touched With Fire, la psychologue américaine Kay Redfield Jamison relève que, dans l’imaginaire collectif, il y a une tendance à nier la maladie psychique d’artistes, comme si cela diminuait la portée de leurs œuvres. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault