Accueil > Le lien entre réaction émotive au stress et risque de dépression mieux compris

Le lien entre réaction émotive au stress et risque de dépression mieux compris

Psychomedia.qc.ca | Plusieurs études ont montré que le neuropeptide Y (NPY), une molécule du cerveau, contribue à réduire l’anxiété en réponse à des événements stressants. Une nouvelle étude, publiée dans les Archives of General Psychiatry, montre que les personnes prédisposées génétiquement à avoir des niveaux plus faibles de cette molécule ont une réponse à des situations négatives plus grande dans les circuits du cerveau liés aux émotions. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, capsules vidéo et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault