Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Le SPM extrême, une maladie mentale ?

Le SPM extrême, une maladie mentale ?

22 mai 2013

Lapresse.ca | Poussé à l’extrême, le syndrome prémenstruel peut devenir un enfer. Anxiété, déprime, colères inexpliquées et mêmes pensées suicidaires : certaines femmes ont l’impression, une semaine par mois, de devenir quelqu’un d’autre. Les psychiatres ont nommé ce « mal » le trouble dysphorique prémenstruel (TDPM). Cette forme extrême du SPM fait son entrée dans le DSM-5, la bible des psychiatres, qui sera publiée demain aux États-Unis. Une maladie mentale, le SPM ? Vraiment ? Inutile de vous dire que le sujet est controversé. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

MERCI à nos partenaires :