Accueil > Le stress pendant une grossesse peut altérer le cerveau du fœtus, selon une étude

Le stress pendant une grossesse peut altérer le cerveau du fœtus, selon une étude

journaldequebec.com | Dépression, anxiété et stress accrus pendant la grossesse peuvent altérer le cerveau du fœtus et avoir un impact négatif sur le développement cognitif de l’enfant, a révélé une récente étude. N’étant pas la première sur le sujet, cette étude menée par l’Hôpital National pour enfants de Washington, D.C. met en lumière l’importance des services en santé mentale pour les femmes enceintes. C’est néanmoins la première fois qu’on arrive à démontrer qu’une détresse psychologique pouvait altérer le cerveau du fœtus, a indiqué CTV News dans un article. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault