Accueil > Les « bébés de classe » plus souvent étiquetés TDAH

Les « bébés de classe » plus souvent étiquetés TDAH

lapresse.ca | Les enfants les plus jeunes de leur classe, nés en juillet, en août ou en septembre, risquent davantage d’hériter d’un diagnostic de TDAH que ceux nés d’octobre à décembre. C’est ce que démontre une nouvelle étude d’envergure d’un groupe de chercheurs de l’UQAM auprès de 795 000 enfants québécois, un constat qui suggère un phénomène de surdiagnostic. Le Québec est le champion canadien de la prescription de psychostimulants, la classe de médicaments qui vise à contrer les effets du trouble du déficit d’attention avec hyperactivité. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm
Centre Axel
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Fondation Québec Philanthrope
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault