Accueil > Les femmes souffrant de boulimie grave 22 fois plus à risque de crise cardiaque

Les femmes souffrant de boulimie grave 22 fois plus à risque de crise cardiaque

tvanouvelles.ca | Les femmes souffrant d’une forme suffisamment grave de boulimie pour se retrouver à l’hôpital ont 22 fois plus de chance d’être victimes d’une crise cardiaque. C’est à tout le moins la conclusion à laquelle est parvenue la docteure Nathalie Auger, chercheuse au Centre de recherche du CHUM, et son équipe en s’intéressant au parcours de 818 Québécoises qui ont été hospitalisées pour un trouble de boulimie entre 2006 et 2018. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault