Accueil > Les hommes gais et bisexuels sont en meilleure santé mentale dans les pays les plus tolérants

Les hommes gais et bisexuels sont en meilleure santé mentale dans les pays les plus tolérants

slate.fr | Les hommes appartenant à une minorité sexuelle – ceux qui se disent gais ou bisexuels et/ou qui ont des relations avec d’autres hommes – représentent l’un des groupes les plus vulnérables face à la dépression et au suicide. On estime ainsi leur risque psychopathologique entre 1,5 à 4 fois supérieur à celui des hétérosexuels. En Amérique du Nord, des travaux menés ces dernières années montrent même que les troubles mentaux dits « intériorisés » sont désormais plus nuisibles à la santé de ces hommes que le VIH/sida.
[ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault