Accueil > Les oméga 3 limitent le risque de dépression postpartum

Les oméga 3 limitent le risque de dépression postpartum

Lefigaro.fr | Une étude canadienne montre que les femmes qui dépriment après l’accouchement ont le plus souvent des taux bas de cet acide gras. Une nouvelle médaille pour les oméga 3 ? Selon une étude canadienne menée par Gabriel Shapiro, de l’Université de Montréal et du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, qui vient d’être publiée dans la Revue canadienne de psychiatrie, de faibles niveaux d’oméga 3 pourraient être impliqués dans le déclenchement de la dépression postpartum (DPP) chez certaines jeunes mères. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault