Accueil > Les scarifications, ces marques de la souffrance adolescente que l’on ne veut pas voir

Les scarifications, ces marques de la souffrance adolescente que l’on ne veut pas voir

marieclaire.fr | Impressionnante pour le regard d’autrui, l’automutilation chez l’adolescent.e est un symptôme de mal-être qui a pris de l’ampleur ces dernières années, en témoignent les professionnels de santé. Un geste qui doit être nommé et pris comme un signal d’alerte. « Ça a commencé avec de toutes petites entailles, sur l’intérieur de l’avant-bras gauche. Ces entailles, c’était ma première source d’apaisement. Une douleur apaisante, un effet calmant. C’était hypersatisfaisant. » À 25 ans, Alex se souvient parfaitement de sa fin de classe de seconde, où les scarifications ont débuté. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault