Accueil > Les troubles psychiatriques peuvent cacher des maladies rares

Les troubles psychiatriques peuvent cacher des maladies rares

psychologies.com | Myopathies, maladie des os de verre, amaurose congénitale de Leber, lupus érythémateux… Dans l’opinion, l’expression « maladie rare » évoque souvent des maladies dont les symptômes seraient avant tout physiques. Pourtant, certaines d’entre-elles provoquent également des symptômes psychiques moins « visibles » mais tout aussi importants à diagnostiquer. On sait cependant aujourd’hui qu’un grand nombre de maladies rares génèrent aussi des symptômes neurologiques ou psychiatriques.
[ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault