Accueil > Maladies mentales: Quand la génétique vient bousculer les frontières

Maladies mentales: Quand la génétique vient bousculer les frontières

LeMonde.fr – Schizophrénie, troubles bipolaires ou autisme se manifestent différemment, et pourtant les mêmes gènes peuvent prédisposer à plusieurs maladies mentales, soulevant la question de la frontière entre elles, expliquent des chercheurs. L’équipe de Stéphane Jamain (Inserm – Fondation FondaMental) a par exemple identifié des variations génétiques spécifiques aux formes précoces (jusqu’à 21 ans) des troubles bipolaires (troubles maniaco-dépressifs). Le même gène avait déjà été impliqué dans les troubles de l’attention et de l’hyperactivité chez l’enfant. [ Lire la suite ]

La propriété des articles et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault