Accueil > Maladies mentales: Quand la génétique vient bousculer les frontières

Maladies mentales: Quand la génétique vient bousculer les frontières

LeMonde.fr – Schizophrénie, troubles bipolaires ou autisme se manifestent différemment, et pourtant les mêmes gènes peuvent prédisposer à plusieurs maladies mentales, soulevant la question de la frontière entre elles, expliquent des chercheurs. L’équipe de Stéphane Jamain (Inserm – Fondation FondaMental) a par exemple identifié des variations génétiques spécifiques aux formes précoces (jusqu’à 21 ans) des troubles bipolaires (troubles maniaco-dépressifs). Le même gène avait déjà été impliqué dans les troubles de l’attention et de l’hyperactivité chez l’enfant. [ Lire la suite ]

La propriété des articles et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault