Accueil > Ni fou ni génie, Nelligan était un demi-poète

Ni fou ni génie, Nelligan était un demi-poète

plus.lapresse.ca | Émile Nelligan n’était pas Arthur Rimbaud. C’était un versificateur médiocre doté d’un charisme certain qui a été soutenu – dans tous les sens du terme – par un mythomane aussi brillant que peu connu, le père Eugène Seers (1865-1945). L’homme d’Église a profité de l’internement du jeune homme pour éditer, récrire et compléter les poèmes avant de les envoyer chez Beauchemin, en 1904. Il aurait aussi ajouté ses propres alexandrins. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault