Accueil > La prévalence de la dépression serait surestimée

La prévalence de la dépression serait surestimée

ledevoir.com | La majorité des études qui font l’objet de publication surestiment la prévalence de la dépression en raison de l’utilisation d’outils de dépistage inadéquats, révèle un article qui paraît aujourd’hui 15 janvier dans le Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC). Les auteurs de cet article s’inquiètent des conséquences d’une telle exagération qui induit en erreur les cliniciens et les médecins de famille, qui risquent ainsi de prescrire des traitements antidépresseurs à des patients qui ne sont pas réellement atteints de la maladie. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault