Accueil > Psychiatrie : investir en première ligne pour contrer le syndrome des portes tournantes

Psychiatrie : investir en première ligne pour contrer le syndrome des portes tournantes

lesoleil.com | La fermeture de lits en psychiatrie est-elle une erreur? « Seul l’avenir le dira », estime la docteure France Proulx, membre du conseil d’administration de l’Association des médecins psychiatres du Québec (AMPQ). Si l’argent récupéré n’est pas réinvesti en première ligne et dans les services dans la communauté toutefois, « on court à la catastrophe ». En novembre 2018, on annonçait la fermeture des huit lits de l’urgence psychiatrique de l’Hôpital du Saint-Sacrement, à Québec, puis de ses 44 lits d’hospitalisation en psychiatrie, en juin dernier. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault