Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > La puberté précoce favoriserait la dépression, les troubles alimentaires et l’éche...

La puberté précoce favoriserait la dépression, les troubles alimentaires et l’échec scolaire

05 mars 2018

topsante.com | Chez les fillettes pubères dès l’âge de 8 ans, certains troubles psychologiques seraient plus fréquents et perdureraient jusqu’à l’âge adulte. On le sait : la puberté précoce est un véritable fléau. Tandis qu’en France, l’âge moyen de la puberté se situe entre 12 et 13 ans pour les jeunes filles, certaines entrent dans l’âge adulte dès 8 ou 9 ans. La faute à différents facteurs selon les spécialistes : pollution, obésité, boissons sucrées, perturbateurs endocriniens, viande rouge… [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.