Accueil > Quand la peur du virus paralyse les gens

Quand la peur du virus paralyse les gens

lapresse.ca | Son « fil conducteur », Pierre-Paul Aveline l’a perdu le 13 mars, ce jour où Québec a décrété la fermeture des écoles en réponse à la pandémie de la COVID-19. L’anxiété a pris le dessus. « On ne savait rien sur ce virus-là, se souvient le Trifluvien, dont la plus grande crainte était de le contracter. Est-ce qu’on peut l’attraper en croisant quelqu’un dans la rue ? Il y avait beaucoup de questions sans réponse. Et ça, c’est anxiogène. » [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm
Productions Cina

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault