Accueil > Quand le télétravail rime avec désastre et bombe à retardement

Quand le télétravail rime avec désastre et bombe à retardement

ici.radio-canada.ca | Nicholas Bloom, professeur d’économie à l’Université Stanford, en Californie, étudie depuis des années le phénomène du travail à la maison. Nous l’avons interviewé. D’abord, précisons qu’à long terme, le phénomène du télétravail peut être une bonne chose. Mais actuellement, il est très difficile d’être créatif en travaillant à la maison cinq jours par semaine. Sur une courte période, c’est faisable. Mais plus le temps passe, plus il devient difficile d’être productif, d’arriver avec de nouvelles idées, de rester motivé et concentré. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault